33 articles avec forme et sante

Carolyne, le retour ...

Publié le par Carolyne

2011-08-11-11.42.53.jpg

Je suis rentrée de Lyon et je suis épuisée ... Je n'ai même pas eu le temps de bouger un peu dans la ville où j'ai habitée durant près de 17 ans ! Fort heureusement le temps a été clément !

Durant toute cette semaine, je me suis occupée de maman qui est hospitalisée à domicile depuis maintenant 3 ans après un second AVC. C'est toujours difficile pour moi (mais aussi pour le reste de ma famille) car la maman que j'ai connue et qui nous a élevées n'est plus la même et nous devons nous adapter après chaque changement. Les sentiments restent bien sûr et je pourrai même dire qu'ils s'intensifient car lorsque vous vivez ces accidents, ça vous met face à la réalité : nous ne sommes pas immortels !

On parle souvent de la maladie d'Alzheimer mais pas très souvent des AVC ... et pourtant !

L'AVC est un accident vasculaire cérébral, on l'appelle aussi attaque ou apoplexie. Il y a deux types d'AVC : ischémique (80% des malades) ou hémorragique (20% des malades).Le cerveau n'est plus "irrigué" suite à un caillot ou alors une paroi d'un vaisseau ou d'une artère éclate et c'est l'hémorragie. En quelques minutes, plus d'oxygène et plus de sucres et c'est la mort de certaines cellules nerveuses !

En France, il y a plus de 120 000  cas par an ! C'est la 1ère cause de handicap physique et la 3ème cause de décès.

Maman a fait deux AVC ischémiques, un premier, il y a 5 ans dont elle s'est remise en partie et un second, il y a 3 ans qui a fait de gros dégâts ! Ces 2 AVC ont été précédés par des AIT (accident ischémique transitoire) qui n'avaient malheureusement pas été détectés et pour cause ... manque d'informations, médecins non formés ou pas suffisamment, pas ou peu de prévention !

Aujourd'hui, après m'être renseignée sur nombre de sites, je me rends compte que tout ceci aurait pu être évité ... mais voila !

Quels sont les symptômes ou incidents de santé qui doivent ou peuvent alerter ?

un terrain familial (c'est le cas chez nous, ma grand mère est décédée suite à un AVC à 75 ans même âge que maman lors du 1er AVC)

  • une tension élevée
  • un coeur qui bat la chamade (fibrillation auriculaire)
  • des pertes d'équilibre (c'est l'âge ...soi disant)
  • des vaisseaux qui éclatent dans l'oeil (pas grave d'après les médecins ...)
  • une ou plusieurs pertes de connaissance
  • un taux de cholesterol au dessus de la moyenne
  • tabac et alcool bien sûr !
  • la consommation d'oestroprogestatifs (pilule ou traitement hormonal substitutif)
  • migraine (avec aura)
  • obésité ou surpoids
  • diabète
  • perte de sensibilité d'un côté (bras, jambe, visage)
  • problème de déglutiton (lorsque vous avalez de travers)
  • troubles de la vue ...

Je ne veux pas être alarmiste mais si nous avions été informés de tous ces symptômes, maman n'en serait probablement pas là ! Nombre des symptômes dont je vous parle se sont produits au cours des années précédant son 1er AVC.

Il y a des tests à faire si jamais vous rencontriez ces attaques soudaines :

  • demander à la personne de sourire (si l'un des côtés du visage ne bouge pas, c'est un symptôme d' AVC)
  • demander à la personne de lever les deux bras (si la personne ne peut ou a du mal à lever un bras, c'est un symptôme d'AVC)
  • demander à la personne de répéter une phrase simple (si la personne éprouve des difficultés à parler et à répéter, c'est un symptôme d' AVC)

Appeler immédiatement les urgences, il doit y avoir intervention dans les 3 premières heures !!!

De nombreux sites parlent de l'AVC, en voici quelques uns :

Au coeur de l'AVC

France AVC

SOS attaque cérébrale

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bienfaits et les méfaits du café ...

Publié le par Carolyne

cafe.jpg

Je suis une grande consommatrice de café ... et bien sûr, je dors mal ! Lien de cause à effet ? Peut-être ...

Par hasard, j'ai lu un article très intéressant sur le site de l'association française d'anti-aging ... et là, je pense que je vais revoir mes habitudes !!!!

Pour celles et ceux que cela intéressent, vous pouvez lire un article très documenté à propos de la consommation de café, une habitude bien française !

Il y a certes des avantages à boire du café car cela rebooste mais il y a surtout de multiples inconvénients !!!!

voici un petit extrait de l'article du Dr Alexandra Pariente :

"Les buveurs de café sont plus sont plus exposés à l’ostéoporose, la caféine accélérant la perte osseuse, avec une diminution de la densité vertébrale.

L’ingestion de café :
-   augmente la résistance à l’insuline avec pour conséquences prise de poids, obésité et augmentation de l’incidence du diabète.
-   augmente le cortisol plasmatique, l’adrénaline et le glycogène musculaire, ceci une heure après l’ingestion.
-   abaisse la TSH et l’HC de manière directement proportionnelle à la dose ingérée, le déclin de la TSH apparaît une à six heures après l’ingestion, suivie par une chute des T3 et T4, 4 heures après l’administration.
-   abaisse l’excrétion de 6-SMT, le principal métabolite urinaire de la mélatonine, corrélée à une augmentation du temps d’endormissement et une baisse de la quantité et de la qualité du sommeil.
-   chez la femme ménopausée, abaisse la testostérone biodisponible et augmente la SHBG."

Je vous laisse prendre connaissance de la totalité de l'article et vous faire votre opinion !!!! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rooibos : le "thé" rouge d'Afrique

Publié le par Carolyne

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bc/Rooibos_%28Aspalathus_linearis%29PICT2813_.JPG

photo : Winfried Bruenken

 

On entend beaucoup parler de ce "thé" rouge qui n'en est pas vraiment un ... Cet arbuste pousse dans les régions montagneuses de Cedeberg, en Afrique du Sud et uniquement là !

Cette plante aurait quelques vertus contre les allergies cutanées, l'asthme, l'eczéma, les troubles digestifs et les insomnies ... sans que cela soit prouvé (comme d'habitude) ! Des études sont en cours ou terminées mais rien n'a encore été diffusé ...

La différence avec le thé, le vrai, c'est qu'il n'y a pas de théine et que très peu de tannins.Elle est, par contre, riche en anti-oxydants (polyphénols).

On l'utilise en infusion chaude ou froide, additionnée de lait ou pas. Il faut la faire infuser un peu plus longtemps que le thé. Le dosage habituel est d'une cuillère à café par tasse d'eau bouillante ou un sachet.

En externe, il est possible de faire une décoction et d'appliquer cette dernière sur la peau ...


Pour ma part, j'en bois pas mal dans la journée en remplacement du thé et du café, qui ont tendance à m'énerver quelque peu ... et puis ça change ! J'ai acheté du rooibos nature et du rooibos à la réglisse. Le nature, je le bois chaud et je bois froid celui à la réglisse. C'est très désaltérant. Pour sucrer, j'utilise du stévia (j'en parlerai plus tard).

 

Vous pouvez bien sûr y adjoindre de la cannelle, de la verveine, de la menthe ... pour de nouvelles saveur.


Où l'acheter : en magasins bio mais aussi dans quelques grandes surfaces, choisissez le bio de préférence et issu du commerce équitable.

 

 

 

Agar Agar : l'algue magique !

Publié le par Carolyne

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/af/Koeh-034.jpg/250px-Koeh-034.jpg


Cette poudre blanche est fabriquée à partir d'une algue rouge ; on la retrouve dans notre alimentation sous l'appelation E406. Au Japon, elle est appelée Kanten. Elle sert de gélifiant et remplace la gélatine animale (beurk).

Cette poudre doit être diluée dans un liquide que l'on chauffe à 90° et elle "prend" lorsque la température descend à 40°.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/71/Agar-agar.jpg/300px-Agar-agar.jpg


La consommation maximum par jour est d'environ 3g ... au-dessus, c'est plutôt laxatif !!! Elle n'apporte aucune calorie mais surtout, elle a la propriété de n'être pas digérée et est donc éliminée naturellement en entraînant avec elle sucres et graisses.


Pour gélifier 1/2 litre de liquide, il faut environ 2g d'agar agar soit 1 cuillère à café rase.


Les japonaises l'utilisent en cuisine mais aussi sous forme de boisson à prendre 20mn avant chaque repas. C'est un aliment idéal pour garder la ligne.


Quelques idées de boissons à prendre avant vos principaux repas pour favoriser une perte de poids.


  • Verveine citronnée


faire chauffer 1/2 verre d'eau avec quelques feuilles de verveine durant 5 mn ; laisser infuser ...

ajouter 1 jus de citron ; faire réchauffer ...

verser dans une tasse

délayer 1gr d'agar agar

sucrer si vous le souhaitez avec du stévia !


  • pomme cannelle


chauffer l'équivalent d'une tasse de jus de pommes bio

ajouter 1/2 cuillère à café de cannelle et 1 gr d'agar agar

boire immédiatement !


  • thé vert réglisse


chauffer l'équivalent une tasse d'eau et faire infuser le thé avec un morceau de bâton de réglisse

ajouter l'agar agar et sucrer si vous le souhaitez avec du stévia !!!

Légumes et plantes idéales pour un bon nettoyage

Publié le par Carolyne

http://www.sharkdesign.fr/image/upload/simple/rimg0253_54_1205835195.jpg
Ces fêtes de fin d'année ont été l'occasion de manger ou de boire un peu plus que de raison ... Mais il n'y a pas de mal à se faire du bien !

Pour ma part, j'ai fait ma cure annuelle de chocolats et de champagne ... bon pour le moral mais pas forcément pour ma ligne ! Alors, dès lundi, je reprends une alimentation plus raisonnée !

Tout d'abord, des cures de tisanes :

  • romarin,
  • thym
  • sauge.

Puis des légumes "dépuratifs" :

  • radis noir
  • artichaud
  • aubergines.

Enfin quelques fruits vitaminés :

  • kiwis
  • oranges
  • citrons.

Et vous, c'est quoi votre arme à la sortie des fêtes ???

Connaître la taille de son enfant à l'âge adulte

Publié le par Carolyne

La petite info du jour sur MSN : calculez la taille de son enfant à l'âge adulte ...

Une des formules préconisées nécessite de connaître la taille des parents respectifs de l'enfant.

Pour les garçons :

(taille du père + taille de la mère + 13)/2

Pour les filles :

(taille du père + taille de la mère - 13)/2

Il s'agit de la formule de Tanner mais qui ne donne qu'un résultat statistique car d'autres paramètres entrent en ligne de compte.

Il est possible, à partir de radio du poignet et de la main gauche, d'établir un âge osseux en comparant le résultat de la radio de l'enfant à une radio de référence.

Les garçons terminent en général leur croissance vers 18 ans et les filles vers 15 ans au moment où tous les cartilages de croissance sont calcifiés !

Qoiqu'il en soit, si avant l'âge de 10 ans votre enfant est plus petit que le moyenne, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste de la croissance.

Par expérience personnelle :

Mon fils ne grandissait pas durant une période (entre 9 et 10 ans) alors qu'il n'y avait pas eu de problèmes auparavant ! J'ai consulté sur Lyon et résultat ... il était en surpoids ! Ce qui l'empêchait de grandir, le problème fut réglé rapidement et aujourd'hui, il mesure 1m90 !!!

Publié dans Forme et Santé

Baies de Goji : Baies du bonheur ?

Publié le par Carolyne

Baies de Goji – lyciet commun ou lyciet de barbarie

(Goji veut dire bonheur)

nom latin : Lycium barbarum ou lycien chinense


crédit photo : Sten Pors

Connaissez-vous cette baie, originaire du Tibet ?

Elle fait partie de la famille des Solanaceae (comme les pommes de terre, les aubergines, les piments …). L’arbuste, de 1 à 3m de haut, pousse principalement en altitude du Nord Ouest de la Chine à la Mongolie.

Il faut deux ans pour que cet arbuste donne quelques fruits et 4 ans pour une vraie récolte. Le fruit se présente sous la forme d’une baie allongée de couleur orangée, légèrement sucrée.

Cette baie est très consommée en Asie en raison de ses multiples propriétés soit sous forme séchées soit en jus et ce, depuis des millénaires.


crédit photo : Lamiot

 

Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, c’est aussi une source précieuse d’antis oxydants :

  • 19 acides aminés dont 8 essentiels (8 fois supérieur à celles contenus dans le pollen) non fabriquées par l’organisme
  • 21 oligo éléments et minéraux
  • 22 molécules polysaccharides
  • Plus de béta carotène que dans les carottes
  • 66 vitamines dont C, E, A, B1, B2, B6
  • 5 acides gras insaturés
  • 2 acides gras essentiels dont omega3
  • Des bêta sitostérols (régulateur de la tension artérielle, du métabolisme du glucose et du cholesterol)
  • lutéïne et zéaxanthine (vision)
  • solavétivone (anti bactérienne)
  • cypérone (système cardio-vasculaire)
  • physaline (correctrice au niveau sanguin)

 Cette baie est particulièrement recommandé pour :

  • stimulation du système immunitaire
  • meilleure qualité du sommeil
  • perte de poids
  • renforcement du système cardio-vasculaire et rénal
  • amélioration de la vue
  • bon fonctionnement du foie
  • augmentation de la mémoire
  • renforcement des muscles et des os
  • stimulation de la libido
  • régulation du taux de cholestérol.

Une dizaine de jour suffit à constater les premiers effets mais une cure de 6 mois vous permettra d’en apprécier totalement les bénéfices. C'est le lycium barbarum qu'il faut consommer en baies séchées !

Cependant, il est préférable de demander conseil avant d’entreprendre une cure de baies de goji (classée anti vitamine K) si vous êtes dans les cas suivants :

  • Traitement anti coagulant (contenant de la warfarine)
  • Troubles intestinaux
  • Insuffisance rénale ou hépatique (consommation modérée)

PS : j'ai commencé ma cure ... je vous dirai !

La lucite estivale : quand votre peau n'aime pas le soleil ...

Publié le par Carolyne

Je connais une blogueuse girondine qui en souffre actuellement, j'ai abordé le sujet rapidement en parlant de l'huile de buis dans un de mes articles !

Il faut savoir que souvent cette lucite, appelée aussi allergie au soleil ou aux UV, est dûe à un manque de vitamines B3 (PP) ...

Il est souvent conseillé par les naturopathes et certains médecins ou dermatologues (bien informés) de compléter son alimentation par la prise de comprimés de vitamines B3, on retrouve souvent le nom de Nicobion ! Il semblerait qu'une prise de deux comprimés par jour pendant une semaine puis un par jour la semaine suivante (et plus si nécessaire) améliore singulièrement les choses ...


Voici quelques informations glanées sur le site VitaSerena concernant la vitamine B3 ...


LES VITAMINES HYDROSOLUBLES
Vitamine B3 ou Niacine

Symptômes de déficience légère en vitamine B3 ou Niacine

• Perte d'appétit
• Fatigue
• Céphalées, vertiges
• Hyper-réactivités des parties exposées au soleil
• Fluctuation de l'humeur


Symptômes de déficience grave en vitamine B3 ou Niacine

• Lésions de la peau (érythèmes symétriques sur cou, tête et extrémités évoluant
vers desquamation et rugosité)
• Stomatite et Glossite
• Gastrite, entérocolite avec diarrhée
• Troubles psychiatriques
• Parfois anémie

Où trouver la vitamine B3 ?

• Levures de bière, germe de blé
• Viande de porc, foie d'agneau
• Blanc de poulet, dinde
• Viande de porc, bœuf
• Poissons (thon, saumon, sardine, maquereau)
• Fromage
• Riz, soya
• Cacahuètes, amandes douces, ...
• Farine de blé entière, flocons d'avoine


Qui peut bénéficier d'une supplémentation en vitamine B3 ou vitamine PP ?

• Taux élevé en cholestérol et triglycéride
• Taux élevé en Lp (a)
• Coronaropathie et artérite
• Lucite (allergie soleil)
• Dysfonction sérotinergique
• Malabsorption


Contre-indication d'une supplémentation en vitamine B3 ou vitamine PP ?

• Femmes enceintes ou allaitantes
• Pathologie hépatique
• Ulcère de l'estomac ou du duodénum
• Hypotension
• Allergie

Le kéfir : boisson désaltérante mais pas que ...

Publié le par Carolyne

Il existe deux types de Kéfir : de lait ou de fruits.

Il s'agit d'une boisson fermentée qui contient un peu d'alcool. Cette boisson aurait des propriétés diététiques et serait notament utilisée pour régler des problèmes de digestion, de transit. On parle de probiotique.

Le kéfir vient du Caucase et est connu au moins depuis la haute antiquité, il provient de la fermentation du lait (brebis, chèvre ...) dans les sacs de peau que transportaient les nomades. Le kéfir de lait est très semblable aux yaourts obtenus obtenus grâce à l'adjonction de bactéries (Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus).
Un peu plus tard, est apparu le kéfir de fruits chez les Perses.



Composition : (entres autres, plus de 30 composants)
  • acide lactique dextrogyre
  • vitamines B1 B2 B6 B12 C et D
  • polysccharides solubles

Les différentes substances contenues dans le kéfir résultent de la symbiose de souches de levures :

  • Kluyveromyces : K. lactis, K. marxianus, K. bulgaricus et K. fragilis ;
  • Candida kefir,
  • Candida pseudotropicalis,
  • Saccharomyces Torulopsis holmii

et de bactéries :

  • Lactobacilles : L. brevis, L. cellobiosus, L. acidophilus, L. casei, L. helveticus, L. delbrueckii, L. lactis, L. fructivorans, L. hilgardii, L. kefir, L. kefiranofaciens, L. kefirgranum et L. parakefir ;
  • Lactococcen lactis : lactis, diacetylactis et cremoris ;
  • Streptocoques : salivarius et lactis ;
  • Leuconostoc cremoris et mesenteroides ;
  • Enterococcus durans ;
  • Acetobacter aceti et rasens.


Les bienfaits :

Le kéfir d'eau exerce une forte action dépurative, favorise la digestion, stimule la flore intestinale, et régularise et harmonise l'équilibre métabolique et acido-basique dans le sang et d'autres liquides organiques.
La littérature médicale et scientifique russe est dotée de multiples articles sur l'usage du Kéfir, il est question d'ulcère d'estomac, d'asthme, de catarrhe bronchique, de pneumonie, de maux biliaires, d'inflammations chroniques des intestins, de maladies de la vessie, de maladies nerveuses, d'urticaires et d'eczémas.
Le Kéfir est traditionnellement utilisé aussi pour purifier le sang, la bile, le foie, les reins, agit contre la diarrhée ou la constipation, pour la convalescence en général.

Les précautions :

  • N'utilisez que des ustensiles en verre ou plastique, jamais d'objets métalliques
  • N'utilisez que de l'eau de source (avec un taux de résidus secs le plus bas possible) pour la conservation et la préparation
  • Choisir des fruits bio (frais et secs)
  • Utilisez un sucre blond et bio ou à défaut, du fructose
  • Conservez vos grains de kéfir dans de l'eau sucrée en bas du frigo et dans un bocal en verre
  • Rincez vos grains de kéfir après chaque utilisation à l'eau de source

Les ustensiles :

  • 2 grands bocaux à conserve (2l)
  • des bouteilles en verre type limonade à l'ancienne
  • un entonnoir en plastique
  • une passoire en plastique
  • de la gaze et des élastiques

Les ingrédients :

  • 1 L 1/2 d'eau de source
  • 1 citron bio (jaune ou vert) ou 1 orange ou 1/2 pamplemousse
  • 2 figues bio séchées (ou 3 cuillères à soupe de raisins secs ou 3 abricots secs toujours bio)
  • 80 à 100 gr de sucre blond (pas roux)
  • 4 cuillères à soupe de grains de kéfir

La recette :

  • Dans le bocal, disposez les grains de kéfir, l'eau de source, le citron coupé en 4, les figues et le sucre.
  • Protégez la préparation en fermant le bocal avec une gaze retenue par un élastique
  • Ne fermez pas le couvercle du bocal !
  • Entreposez dans un coin sombre, propre et aéré

Dès que les fruits secs sont remontés à la surface (24 à 48h selon la température), vous allez filtrer et mettre en bouteilles.

  • Enlevez les figues (ou fruits secs) avec une cuillère en plastique et jetez les
  • Enlevez les citrons et pressez le jus dans le liquide, puis jetez les
  • Filtrez avec la passoire dans le second bocal
  • Mettez en bouteilles bien fermées et au réfrigérateur pour minimum 1 jour encore et pas plus de 2 jours
  • Buvez chaque jour au moins un verre !

Et on n'oublie pas de rincer les grains de kéfir à l'eau de source, de les remettre en production ou bien de les conserver dans de l'eau de source avec du sucre pour les nourrir en bas du frigo !

Mes astuces :

Pour filtrer, je rajoute dans la passoire de la gaze pour éliminer les grains de figue
En été, je rajoute des fraises et en hiver des morceaux d'ananas.

J'ai longtemps bu ce breuvage mais ... lors de mon dernier déménagement mes grains de kéfir sont morts ... Je suis d'ailleurs à la recherche de grains donc si dans ce coin de Gironde, il y a quelqu'un qui fait son kéfir, n'hésitez pas à me contacter !

Huile de buis contre l'allergie au soleil

Publié le par Carolyne



Il arrive fréquemment que, dès les premières expositions au soleil, certaines personnes soient couvertes de plaques rouges au niveau du décolleté, des bras, des cuisses ! A cela s'ajoute des démangeaisons, qui, si elles sont bégnignes, n'en restent pas moins pénibles ! Le nom scientifique est lucite estivale ...


Il existe contre cela une potion magique ... l'huile de buis ! Ma grand mère en préparait chaque année ...

Cette huile est facile à réaliser :

Pour 250 ml d'huile, vous comptez 5 cuillères à soupe de feuilles de buis. Les feuilles de buis doivent être récoltées le matin avant que le soleil ne "tape" !

  • Laver les feuilles de buis,
  • Séchez-les dans un torchon
  • Ecrasez-les dans un pilon
  • Mettre les feuilles de buis dans un bocal en verre
  • Rajouter l'huile bio (olive ou tournesol ou pépins de raisin)
  • Laisser macérer pendant 10 jours
  • Filtrer et mettre en flacon


Appliquer cette huile APRES chaque exposition au soleil JAMAIS AVANT !

Vous pouvez l'utiliser en prévention durant 1 mois avant le retour du soleil et des premières expositions. Cette huile est un puissant fébrifuge, elle prévient les allergies, évite les démangeaisons, assouplit la peau.

 

<< < 1 2 3 4 > >>