Gaz de schiste : dites non à l'extraction en France !

Publié le par Carolyne

C'est quoi :

extrait wikipédia

"Le gaz de schiste, également appelé « gaz de roche-mère », est une forme de gaz naturel extraite à partir de terrains schisteux. Il joue un rôle croissant dans l'approvisionnement en gaz naturel aux États-Unis depuis le début du XXIe siècle. Un analyste s'attend à ce que les gaz de schiste constituent la moitié de la production nord-américaine de gaz naturel d'ici 20201. Le succès que rencontre ce nouveau type d'exploitation aux États-Unis est sous-tendu par la législation locale, qui permet au propriétaire de mieux bénéficier des ressources du sous-sol qu'en France2.

Le potentiel gazier des schistes intéresse aussi les gouvernements du Canada, d'Europe, d'Asie et d'Australie. Divers analystes s'attendent aussi à ce que le gaz de schiste puisse accroître considérablement les approvisionnements énergétiques mondiaux. Selon une étude du Baker Institute of Public Policy de l'Université Rice, l'augmentation de la production de gaz de schiste aux États-Unis et au Canada pourrait contribuer à empêcher la Russie, le Qatar et l'Iran de dicter des prix plus élevés pour le gaz qu'ils exportent vers l'Europe4. L'administration Obama aux États-Unis estime que l'intensification de l'exploitation des gaz de schiste permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cependant, ces propos sont à tempérer au vu de la nature même du gaz de schiste, émetteur de CO2 à l'utilisation comme toute source carbonée d'énergie. De plus, les méthodes d'extraction employées suscitent de nombreuses inquiétudes quant aux impacts sanitaires (pollution des eaux) et climatiques (inévitables rejets accidentels de méthane, gaz à haut potentiel de réchauffement global).

La perméabilité de la plupart des schistes est insuffisante pour permettre un débit rentable par forage. Les gaz de schiste figurent parmi les « sources non-conventionnelles » de gaz naturel, qui regroupent aussi le gaz de charbon, les gaz de réservoir compact (anglais : tight gas) et les hydrates de méthane. Au sein de l'industrie, les zones riches en gaz de schiste sont souvent considérées comme des zones de ressources (anglais : resource plays), par opposition aux zones d'exploration (anglais : exploration plays). Le risque géologique de ne pas trouver de gaz est faible dans les zones de ressources, mais les bénéfices potentiels y sont généralement plus faibles."

Pour extraire ce gaz de schiste on utilise un procédé appelé FRACTURATION HYDRAULIQUE. Avez-vous entendu parlé de ce procédé ? Connaissez-vous les conséquences de la fracturation hydraulique ? NON ?????

Alors si vous avez un peu de temps, prenez connaissance de cette vidéo ...

 

 

Ensuite vérifiez si, dans votre région, des permis n'ont pas déjà été autorisés par le soit disant ministère de l'environnement en cliquant sur la CARTE !!!!

Et si vous n'êtes pas d'accord ... Signez la PETITION ! Pensez à vos enfants, pensez à la terre et battons-nous ensemble !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Ecologie

Commenter cet article

cerisette 10/06/2011 09:25



je suis allée signer


bisous et merci de ton passage



Carolyne 10/06/2011 10:02



Merci Cerisette !