Fermentalg : une entreprise innovante à Libourne

Publié le par Carolyne


photo : Fermentalg


Mon nouveau métier me permet de mieux connaître le tissu économique de la région et ...

Savez-vous qu'à Libourne, s'est installée récemment une entreprise qui travaille sur les micro algues ? Je n'ai pas eu l'opportunité de la visiter mais j'aurai bien aimé (deux de mes collègues ont eu ce privilège) ...

Que fait donc cette entreprise ? Des recherches et du développement ... sur les micro algues afin de pouvoir les utiliser plus tard comme énergie, nutriments, aliments et alicaments ...

C'est Pierre Calleja qui dirige cette entreprise pleine de promesses : FERMENTALG, c'est un pionnier en matière de culture des microalgues !

Les microalgues en cosmétique

prometteur, très prometteur ...

extrait du site Fermentalg

"Les microalgues en particulier sont une source végétale d’acides gras essentiels Oméga 3 à longue chaine (DHA, EPA). Ces acides gras polyinsturés Oméga 3 sont indispensables au bon fonctionnement des membranes cellulaires. Ils sont dits essentiels car l'organisme n'est pas en mesure de les synthétiser.

De part leurs propriétés diverses les Oméga 3 sont un atout Jeunesse incomparable. Ils luttent contre les effets de l’âge et du stress pour conserver longtemps l’éclat de la jeunesse et empêcher la peau de vieillir.

Les essais cliniques menés sur les Oméga 3 ont mis en avant les effets suivants sur la peau :

  • Effet tenseur immédiat : diminue la profondeur des rides
  • Effet nourrissant et hydratant : diminue la sécheresse de la peau
  • Effet apaisant : apaise les dermatites atopiques (eczéma, psoriasis…)
  • Effet sur l’équilibre : respecte le pH de la peau
  • Effet protecteur : protège la peau soumise à la radiothérapie
  • Effet sur la capacité de cicatrisation
  • Effet sur la prévention des escarres"
Les micro algues comme bio carburant

extrait du site Fermentalg

"La production de biocarburants à partir de microalgues apparaît comme une alternative prometteuse pour plusieurs raisons :

La teneur en huile des graines oléagineuses dépasse rarement 40% alors que celle des microalgues atteint couramment 50%.Certaines microalgues produisent jusqu’à 75% de leur poids en hydrocarbures.

Les variations régulières du prix du baril de pétrole, les menaces concernant son approvisionnement, et l'effet de serre ont conduit la plupart des gouvernements à multiplier les mesures incitatives en faveur des biocarburants. Les limites des biocarburants d’origine agricole ont été identifiées récemment : déforestation massive et concurrence avec les cultures alimentaires pour l’accès aux terres cultivables.

Les énergies renouvelables bénéficieront d’une préférence qui ira en se renforçant avec le changement climatique. A titre d’exemple, la Commission européenne a fixé à ses pays membres un objectif de 5,75% de biocarburants dans l'essence à l’horizon 2010. A prix comparables, les biocarburants pourraient se substituer dans cette proportion aux pétro-carburants, soit un marché de l’ordre de 100 milliards d’euros. Les biocarburants issus de microalgues y auront leur part.

L’accès à ce marché est plus long car il nécessite une R&D importante afin d’identifier et d’optimiser génétiquement des souches produisant des lipides saturés (type biodiesel) et pouvant croitre dans des conditions de culture peu coûteuses.

En effet, un des enjeux majeurs sur le marché du biodiesel est la réduction des coûts de production afin d’atteindre un prix de vente compétitif (en dessous de 1 €/l)."

Les micro algues pour capturer le CO2

extrait du site de Fermentalg

"Les microalgues peuvent trouver de nombreuses utilisations (aliment de zooplanctons, utilisation en aquaculture offrant ainsi une alternative heureuse à l'alimentation actuelle des élevages, alimentation animale, extraction de molécules d’intérêt pour l'homme, biofuel …).

Dans les océans, certaines microalgues absorbent le CO2 pour produire des coquilles ou squelettes calcaires qui finissent par se déposer au fond des mers et se transformer en roches. Le CO2 capturé par les microalgues est ainsi définitivement séquestré. La microalgue choisie pour nos lampadaires présente cette même propriété de se protéger en construisant un coquille calcaire qui tombera régulièrement au fond des lampadaires sous forme de CO2 minéralisé. Ces coquilles sédimentées constitueront une fois récoltées un minéral utilisé dans divers matériaux de construction.

Le lampadaire « puits de CO2 » de Fermentalg

  • Le chiffre éloquent : 1 kg d’algues produit = 2 kg CO2 capturé
  • 1 luminaire de 1,5 m3 = 1 tonne de CO2 capturé par an

Du fait de l’impressionnante capacité des microalgues à consommer le CO2, une enceinte remplie de microalgues peut en absorber 30 à 400 fois plus qu’un arbre dont le tronc a le même volume que l’enceinte. De plus, l’enceinte à phytoplancton peut être éclairée constamment de façon artificielle (ce qui est inconcevable pour un arbre).

Le brevet que nous avons déposé consiste en la fabrication d’enceintes (d’une taille de lampe de chevet à celle de l’éclairage municipal) contenant des microalgues qui se développent en absorbant le CO2 présent dans l’air et dont la lumière apportée pour leur développement va servir de source d’éclairage à l’Homme.

Ces enceintes de microalgues auront donc deux fonctions principales : la première semblable à celle des arbres qui bordent nos routes ou à celle des plantes qui agrémentent nos maisons, la seconde en tant que lampadaires ou lampes de chevet. Les lampadaires des villes s’allument lorsque les arbres ne consomment plus de CO2 mais au contraire en rejettent. Les lampadaires de microalgues pourront être installés dans des endroits riches en CO2 tels que des parkings souterrains, des carrefours, des rues, des locaux publics ou privés, des installations industrielles ... où ils assainiront l’air tout en éclairant.

Introduire des algues dans un parking souterrain pour épurer l’air, séquestrer le CO2 et éclairer, est le symbole qui représente la philosophie de notre brevet : il faut partout rééquilibrer le développement de nos activités en intégrant les capacités et qualités de la Nature."

Alors moi, j'applaudis des deux mains cet homme et son équipe et je souhaite vivement qu'enfin des solutions soient trouvées vite, vite, vite !!!

Pour visiter le site et en savoir plus : FERMENTALG

Publié dans Ecologie

swiffer écolo : la belle idée de Green mountain mama

Publié le par Carolyne

Mes balades sur le net me réservent toujours de drôles de surprise et là, voici une idée pas bête du tout ... Comment utiliser un balai swiffer sans utiliser les lingettes qui vont avec ?
J'en avais un que je n'utilisais plus car je me refuse à acheter ces fichus lingettes mais du coup, je vais le ressortir ... Bon, comme je ne tricote pas, je pense que je vais récupérer du tissu et du scrtach et me faire mes propres lingettes !

Oui, bon mais c'est quoi l'idée Caro ??? Ben voila l'image déjà !




Bon sur le blog de Green Mountain Mama, c'est en anglais mais ça doit pas être si compliqué que ça à réaliser !

Je me penche sur le truc (dès que j'ai deux minutes à moi) et j'y reviendrai !

Publié dans Ecologie

Le colibri chante Amoco ... vous souvenez-vous ?

Publié le par Carolyne

Vous souvenez-vous de l'amoco cadiz ??? Catastrophe écologique ... chantée par Alain Barrière en 1978 !!!

Les paroles sont chocs et les images tout autant ... mais cela n'a pas servi de leçon !



Ce fuel qui giclait de ton ventre

C'était comme un défi lancé

À l'intelligence du monde

Du monde dit civilisé

 

Mais ça fait mal la connerie

Sur cent kilomètres allongés

Ce chef d'oeuvre de veulerie

Donnait quasiment la nausée

 

Où va la vie, où va le monde

Et vers où court l'humanité?

Elle creuse avidement sa tombe

Mais quel monde allons nous laisser?

 

Amoco, Amoco

Amoco, Amoco

 

C'est pas la faute au Capitaine

C'est pas la faute au PDG

Bien sûr, c'est la faute à personne

Et l'on était bien assuré

 

Tant pis pour les côtes Bretonnes

Et quelques oiseaux mazoutés

Que les patrons subventionnent

Il y en a à peine pour quelques années

 

Où va la Terre, où vont les hommes

Mais vers où court l'humanité?

Elle s'assassine, il faut voir comme

Quel monde faudra t'il chanter?

 

Amoco, Amoco

Amoco, Amoco

 

Marée noire sur la Bretagne

Eaux rouges en Méditerranée

Et les fêlés du nucléaire

Qui jouent les apprentis-sorciers

 

Tous ces crimes contre Nature

Ne nous seront pas pardonnés

Il faudra payer la facture

J'ai crainte qu'elle ne soit salée

 

À ces enfants qu'on a fait naître

Mais quel monde allons nous laisser?

L'air trop pollué de nos fenêtres

Et nos rivières empoisonnées

 

Amoco, Amoco

Amoco, Amoco

 

"Mais tu ne pouvais donc pas te taire"

Vont dire des bien intentionnés

"T'as pas encore assez d'emmerdes"

C'est pas que ma chanson va gêner

 

Mais devant ces crimes sauvages

Il ne faut pas se résigner

C'est tellement con que j'enrage

Et pas question de la fermer

 

Où va la terre, où vont les hommes

Mais vers où court l'humanité?

Elle s'assassine, il faut voir comme

Quel monde faudra t'il chanter?

 

Amoco, Amoco

Amoco, Amoco

 

Amoco, Amoco

Amoco, Amoco...

Publié dans Ecologie

Palettes recyclées : un grand pouf design

Publié le par Carolyne

Toujours au hasard de mes balades sur le net, je vous ai encore déniché quelques idées dont une qui me plait particulièrement ...

BCK Design est une société basée à Montréal, leur site fourmille de réalisations ... Là, ce sont des palettes, oui, oui !!!





Profitez-en pour visiter aussi Neomansland où j'ai découvert cette tranformation d'un truc super moche à la base mais pas si mal quand on sait quoi en faire !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le colibri s'enrhume : mouchoirs en papier ou en tissu ???

Publié le par Carolyne

Drôle du sujet que voila, proposé par Pilouchi cette semaine !!!!

Qui dit mouchoirs, dit rhume, pleurs, petits bobos, doudou, adieux ... et grippe !!! Le grand débat du moment dans les médias ou autour de la machine à café !


Pour ma part, je pense qu'il y a du pour et du contre dans toute utilisation du mouchoir !

Le mouchoir est en papier ? Donc il a fallu de l'énergie, des arbres et différents produits chimiques pour le produire ! Mais une fois utilisé, il est jeté en emmenant avec lui tous les microbes qu'il contient !!!

Le mouchoir est en tissu ? Il va falloir le laver souvent et à haute température, cela va demander de l'eau, de l'électricité (lavage, repassage) et pour certains l'utilisation de produits chimiques ... et tant qu'il n'a pas subi de lavage, il est source d'infection puisque certains virus peuvent vivre plusieurs jours dans un mouchoir !

Alors dilemne ...

Pour ma part, j'ai adopté le mouchoir en papier mais j'ai aussi conservé le mouchoir en tissu, je n'en ai pas le même usage ...
Le mouchoir en tissu me sert durant mes coups de chaud ou si je pleure (de rire, je vous rassure) ; le mouchoir en papier me sert en cas de rhume (pas souvent fort heureusement) !

Si je reviens sur mon année, j'ai du acheter deux boites de mouchoirs et un paquet d'étuis de voyage ... Il me reste encore des deux !

Une chose importante, jetez les mouchoirs en papier dans une poubelle ... évidemment, me direz-vous ! Mais pas pour tout le monde !

Publié dans Ecologie

Carolyne et ses galères ... Il y avait longtemps !!!

Publié le par Carolyne

Coucou me revoila !!! J'étais où ? Ben toujours à Libourne mais sans connexion à la maison !!! Pourquoi ? Parce que mon antenne WIFI a déclaré forfait et sans l'antenne ... point de connexion !!!!

Impossible de me connecter au boulot, d'une part ce n'est pas très pro et en plus c'est interdit !

Snif ... Je n'ai donc pas pu lire mes commentaires, y répondre ou même publier !

Fort heureusement, j'ai une nouvelle antenne et je vais pouvoir me rattraper !

Je m'en vais donc lire vos commentaires, faire un tour chez vous pour voir ce que j'ai loupé et publier mes articles ...

En attendant, je vous souhaite à toutes et tous un bon dimanche ... même si "par chez nous", le soleil s'est éclipsé !

Publié dans Humeurs

Gelée de thym : idéale pour l'hiver !!!

Publié le par Carolyne

Bon, voici que ma confiture de poires à la verveine citronnelle est en pots ! J'en avais encore un petit fond que je me suis empressée de goûter ce soir dans mon formage blanc ... miam !



Demain, je fais ma gelée au thym, celle que je fais l'hiver car elle est souveraine pour les maux de cette saison !

Je vous donne déjà les ingrédients :

  • des pommes pour en extraire le jus, il m'en faudra 1/2 litre
  • un énorme bouquet de thym frais (celui de mon jardin)
  • du sucre pour gelée
  • un demi jus de citron vert et le zeste ...
  • une tranche de citron vert pas pot


Vous allez devoir attendre jusqu'à demain, na na na na nère !!!!

Si vous voulez des recettes de confitures sympas, faites un tour ICI (clic)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Cuisine

Confiture de poires rocha et verveine citronnelle

Publié le par Carolyne




Journée pluie sur la Gironde aujourd'hui ... Que faire ?


J'ai un bon kilo de poires rocha, quelques feuilles de verveine séchée et du sucre !!! C'est parti pour une confiture pleine de saveurs et qui sent bon le fruit plein de maturité !

Pour 1 kg de poires

  • 3 cuillères à soupe de verveine citronnelle séchée
  • 800 gr de sucre à confiture
  • 1 cuillère à café de cognac


J'ai laissé la peau qui est fine et j'ai coupé les poires en petits quartiers.

J'ai émietté la verveine directement sur les fruits puis ajouté le sucre et le cognac.

J'attends que le sucre se soit liquéfié et ce sera parti pour 8 à 10 mn de cuisson, j'aviserai au fur et à mesure ! Hum, ça sent bon ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Cuisine

L'arbre du colibri : le pin des Landes

Publié le par Carolyne


Photo : boreally.org

Vous n'ignorez pas (enfin, je crois) que j'habite en Gironde et donc pas très loin de ces fameuses forêts de pins qui ont tant souffert ces dernières années ...

Pourquoi cet arbre là ?

Il y a d'abord l'odeur si caractéristique du pin et de sa sève (la gemme) qui m'enivre (au bon sens du terme, bien sûr !) et qui m'apaise. Le soleil est tamisé par les longues branches et il n'y a rien de plus agréable qu'une balade en forêt de pins ou bien lire dans un hamac tendu entre deux troncs. Que dire lorsqu'à l'automne, vous ramassez à ses pieds quelques beaux champignons, lorsque vous récoltez les aiguilles de pin tombées à terre pour préparez l'éclade de moules.

C'est quoi ça l'éclade de moules ?



Ce sont des moules que l'on aligne bien gentiment, que l'on recouvre d'aiguilles de pin que l'on fait brûler ... un vrai régal ! Je vous invite à visiter le blog de Lilizen où tout le processus est décrit !



Il y a encore les sels de pins vendu sur les marchés, de couleur orange dans leur sachet et qui virent au vert dès qu'on les ajoute à l'eau ! Un pur moment de bonheur pour se délasser ... Je vous en parlerai dans un autre article !

Il y a le pollen utilisé par nos abeilles pour faire un miel parfumé que j'utilise sur la peau de mes magrets de canard avant de les enfourner !

Il y a aussi la majesté de cet arbre qui s'envole vers le ciel si bleu (enfin pas trop en ce moment) ! Il y a les fruits du pin, nommé pommes de pin ou babets (du côté de la Loire, ma terre d'origine) et dont je me sers souvent pour les barbecues).

Il y a les petits occupants des pins, les écureuils qui adorent jouer et grignoter ... mais aussi la multitude d'oiseaux qui volent de branches en branches.



Il y a ces écorces que l'on creuse pour en faire des bateaux lorsqu'on est enfant ! Cette photo a été faite par Hellen Kerdat et je vous invite vivement à visiter son album qui est superbe, magique, magnifique !



Il y a ces meubles en pin des Landes, si chaleureux qu'ils ne peuvent que favoriser les réunions entre amis ou les grands repas de famille dans ces belles maisons ... (voir le reportage de Marianne Cedidi et les photos d'Yves Duronsoy).

Saviez-vous que le papier kraft que vous utilisez est très souvent issu du pin des Landes ?

Saviez-vous que le pin des Landes est issu de la première forêt certifiée durable en France ? Je vous invite à consulter le site Le pin des Landes qui vous apprendra que la forêt des Landes s'étend sur plusieurs départements d'Aquitaine, mais aussi que c'est une forêt créé par l'homme pour empêcher l'avancée des sables, l'érosion des sols, pour gérer d'anciens marais insalubres etc ...

Quoiqu'il en soit, si vous ne connaissez pas cette partie de la France, je ne peux que vous souhaiter un jour d'y faire un séjour pour vous ressourcer et en repartir avec la tête pleine d'odeurs, de couleurs, de sensations !!!!

Et à tous ceux qui encore jettent leurs mégots de cigarettes par la fenêtre, pensez à ce que vous détruisez en agissant ainsi !!! Pensez à vos enfants qui ne retrouveront que cendres criminelles !!!




Publié dans Ecologie

Internet à Libourne ... ça merdouille sérieusement !!!!

Publié le par Carolyne

Bonsoir tout le monde !

Un passage rapide sur mon blog avant que tout ne plante à nouveau ... Je vais tenter de répondre à tous mes commentaires, essayer de faire quelques visites et surtout tenter de rester zen !!! Mais ce n'est pas gagné !

Depuis quelques temps, je suis gâtée entre les coupures, les ralentissements, les connexions lennnnnnnnnnnnnnnntes, les trucs bizarres en tout genre !

Non pas que je ne veuille pas venir vous faire un petit coucou, que nenni mais tout prend un temps fou et du temps, depuis que j'ai repris le boulot, j'en manque !

Alors ce soir, je vais tenter de venir vous faire un petit bisou sur vos blogs ! Surtout ne m'en veuillez pas mais quand la technique panique ...

A tout de suite !

Publié dans Humeurs

1 2 > >>